vendredi 8 septembre 2017
Accueil » Chroniques » Lettre ouverte à un soldat d’Allah: Arrête de m’appeler «frère»!
karim akouche

Lettre ouverte à un soldat d’Allah: Arrête de m’appeler «frère»!

Prépare ta valise. Achète un billet. Change de pays. Cesse d’être schizophrène. Tu ne le regretteras pas. Ici, tu n’es pas en paix avec ton âme. Tu te racles tout le temps la gorge. L’Occident n’est pas fait pour toi. Ses valeurs t’agressent. Tu ne supportes pas la mixité. Ici, les filles sont libres. Elles ne cachent pas leurs cheveux. Elles portent des jupes. Elles se maquillent dans le métro. Elles courent dans les parcs. Elles boivent du whisky. Ici, on ne coupe pas la main au voleur. On ne lapide pas les femmes adultères. La polygamie est interdite. C’est la justice qui le dit. C’est la démocratie qui le fait. Ce sont les citoyens qui votent les lois. L’État est un navire que pilote le peuple. Ce n’est pas Allah qui en tient le gouvernail.

karim akoucheTu pries beaucoup. Tu tapes trop ta tête contre le tapis. C’est quoi cette tache noire que tu as sur le front ? Tu pousses la piété jusqu’au fanatisme. Des poils ont mangé ton menton. Tu fréquentes souvent la mosquée. Tu lis des livres dangereux. Tu regardes des vidéos suspectes. Il y a trop de violence dans ton regard. Il y a trop d’aigreur dans tes mots. Ton cœur est un caillou. Tu ne sens plus les choses. On t’a lessivé le cerveau. Ton visage est froid. Tes mâchoires sont acérées. Tes bras sont prêts à frapper. Calme-toi. La violence ne résout pas les problèmes.

Je sais d’où tu viens. Tu habites trop dans le passé. Sors et affronte le présent. Accroche-toi à l’avenir. On ne vit qu’une fois. Pourquoi offrir sa jeunesse à la perdition? Pourquoi cracher sur le visage de la beauté?

Je sais qui tu es. Tu es l’homme du ressentiment. La vérité est amère. Elle fait souvent gerber les imbéciles. Mais aujourd’hui j’ai envie de te la dire. Quitte à faire saigner tes yeux.

Ouvre grand tes tympans. J’ai des choses à te raconter. Tu n’as rien inventé. Tu n’as rien édifié. Tu n’as rien apporté à la civilisation du monde. On t’a tout donné : lumière, papier, pantalon, avion, auto, ordinateur… C’est pour ça que tu es vexé. La rancœur te ronge les tripes.

Gonfle tes poumons. Respire. La civilisation est une œuvre collective. Il n’y a pas de surhomme ni de sous-homme. Tous égaux devant les mystères de la vie. Tous misérables devant les catastrophes. On ne peut pas habiter la haine longtemps. Elle enfante des cadavres et du sang.

Questionne les morts. Fouille dans les ruines. Décortique les manuscrits. Tu es en retard de plusieurs révolutions. Tu ne cesses d’évoquer l’âge d’or de l’islam. Tu parles du chiffre zéro que tes ancêtres auraient inventé. Tu parles des philosophes grecs qu’ils auraient traduits. Tu parles de l’astronomie et des maths qu’ils auraient révolutionnées. Tant de mythes fondés sur l’approximation. Arrête de berner le monde. Les mille et une nuits est une œuvre persane. L’histoire ne se lit pas avec les bons sentiments. Rends à Mani ce qui appartient à Mani et à Mohammed ce qui découle de Mohammed. Cesse de te glorifier. Cesse de te victimiser. Cesse de réclamer la repentance. Ceux qui ont tué tes grands-parents sont morts depuis bien longtemps. Leurs petits-enfants n’ont rien à voir avec le colonialisme. C’est injuste de leur demander des excuses pour des crimes qu’ils n’ont pas commis.

Tes ancêtres ont aussi conquis des peuples. Ils ont colonisé les Berbères, les Kurdes, les Ouzbeks, les Coptes, les Phéniciens, les Perses… Ils ont décapité des hommes et violé des femmes. C’est avec le sabre et le coran qu’ils ont exterminé des cultures. En Afrique, ils étaient esclavagistes bien avant l’île de Gorée.

Pourquoi fais-tu cette tête ? Je ne fais que dérouler le fil tragique du récit. Tout est authentique. Tu n’as qu’à confronter les sources. La terre est ronde comme une toupie, même s’il y a un hadith où il est écrit qu’elle est plate. Tu aurais dû lire l’histoire de Galilée. Tu as beaucoup à apprendre de sa science. Tu préfères el-Qaradawi. Tu aimes Abul Ala Maududi. Tu écoutes Tarik Ramadan. Change un peu de routine. Il y a des œuvres plus puissantes que les religions.

Essaie Dostoïevski. Ouvre Crime et châtiment. Joue Shakespeare. Ose Nietzche. Quand bien même avait-il annoncé la mort de Dieu, on a le droit de convier Allah au tribunal de la raison. Il jouera dans un vaudeville. Il fera du théâtre avec nous. On lui donnera un rôle à la hauteur de son message. Ses enfants sont fous. Ils commettent des carnages en son nom. On veut l’interroger. Il ne peut pas se dérober. Il doit apaiser ses textes.

Tu trouves que j’exagère ? Mais je suis libre de penser comme tu es libre de prier. J’ai le droit de blasphémer comme tu as le droit de t’agenouiller. Chacun sa Mecque et chacun ses repères. Chacun son dieu et à chaque fidèle ses versets. Les prophètes se fustigent et la vérité n’est pas unique. Qui a raison et qui a tort ? Qui est sot et qui est lucide ? Le soleil est assez haut pour nous éclairer. La démocratie est assez vaste pour contenir nos folies.

On n’est pas en Arabie saoudite ni au Yémen. Ici, la religion d’État, c’est la liberté. On peut dire ce qu’on pense et on peut rire du sacré comme du sacrilège. On doit laisser sa divinité sur le seuil de sa demeure. La croyance, c’est la foi et la foi est une flamme qu’on doit éteindre en public.

Dans ton pays d’origine, les chrétiens et les juifs rasent les cloisons. Les athées y sont chassés. Les apostats y sont massacrés. Lorsque les soldats d’Allah ont tué les journalistes, tes frères ont explosé de joie. Ils ont brûlé des étendards et des bâtiments. Ils ont appelé au djihad. Ils ont promis à l’Occident des représailles. L’un d’eux a même prénommé son nouveau-né Kouachi.

Je ne comprends pas tes frères. Il y a trop de contradictions dans leur tête. Il y a trop de balles dans leurs mitraillettes. Ils regardent La Mecque, mais ils rêvent de Hollywood. Ils conduisent des Chrysler. Ils chaussent des Nike. Ils ont des IPhone. Ils bouffent des hamburgers. Ils aiment les marques américaines. Ils combattent « l’empire », mais ils ont un faible pour ses produits.

Et puis, arrête de m’appeler « frère ». On n’a ni la même mère, ni les mêmes repères. Tu t’es trop éloigné de moi. Tu as pris un chemin tordu. J’en ai assez de tes fourberies. J’ai trop enduré tes sottises. Nos liens se sont brisés. Je ne te fais plus confiance. Tu respires le chaos. Tu es un enfant de la vengeance. Tu es en mission. Tu travailles pour le royaume d’Allah. La vie d’ici-bas ne t’intéresse pas. Tu es quelqu’un d’autre. Tu es un monstre. Je ne te saisis pas. Tu m’échappes. Aujourd’hui tu es intégriste, demain tu seras terroriste. Tu iras grossir les rangs de l’État Islamique.

Un jour, tu tueras des innocents. Un autre, tu seras un martyr. Puis tu seras en enfer. Les vierges ne viendront pas à ton chevet. Tu seras bouffé par les vers. Tu seras dévoré par les flammes. Tu seras noyé dans la rivière de vin qu’on t’a promise. Tu seras torturé par les démons de ta bêtise. Tu seras cendre. Tu seras poussière. Tu seras fiente. Tu seras salive. Tu seras honte. Tu seras chien. Tu seras rien. Tu seras misère.

Partagez cet article avec vos amis

64 plusieurs commentaires

  1. Azul

    Magistrale le récit.tanmirt

  2. Grand bravo a cette lettre qui reflète vraiment ce que je pense.
    ne sachant mètre des mots aux question que me taraude sur ce sujet cette lettre la fait
    De plus les mots, la, sont exacerber dans tout leurs splendeur.
    Magnifique !!!

    • Violette CAPELLUTO-SCHOR

      KARIM AKOUCHE, ce long article est criant de verité. Pourvu qu’il soit lu par les musulmans qui sont non islamistes et surtout par les musulmans terrorriste.
      Merci d’avoir si bien analyser la situation. iL FAUT ABSOLUMENT ERADIQUER CETTE VERMINE !

  3. Une autre parole enfin , et un bonne engeulade ça fait de bien , mais comme dans toute dispute vous allez trop loin, la France pays de la liberté ? Je suis une femme, alors wouarf , wouarf, dites cela aux femmes qui ont croisé la route de DSK, et si on se promene en jupe , on en peut plus des regards et des remarques, notre liberté n’est du, comme partout aux courages des femmes , pas a la liberté accordé par les mâles , désolé pour le reve , mais ici comme ailleurs , on est bien moins bien lotis (et je sais que je suis divinement mieux en occident qu’en Afrique ou en Inde, au Pakistan …) .

  4. continue – il faut du respect et de l’amour mais pas de recul conte la lutte de ceux qui voudraient nous asservir au noms de dieux qui n’existent dans leur folle imagination!

  5. Bravo, nous ne pouvons pas parler comme cela avec autant de crédibilité – nous sommes taxé de racistes, d’islamophobe dès que nous le faisons.

  6. Patricia Grangier

    Bravo. Vous êtes de ces esprits libres, justes, lucides, dont nous avons tant besoin dans notre monde déboussolé. Mon souhait est qu’il en fleurisse de plus en plus pour remettre à leur place tous les serviteurs de la haine, d’où qu’ils viennent, en quelque domaine que ce soit. Et si les ennemis de la Vie sont nombreux, nombreux aussi ceux qui la louent et la respectent.
    Votre texte à une vertu supplémentaire, c’est de couvrir les propos hallucinant de bêtise et de haine qui sont proférés non stop par ceux qui se proclament vrais musulmans et donnent à ceux qui ne le sont pas une image désolante et terrifiante de toute une culture. Et, malgré nous, cela pénètre et s’amalgame. D’autres voix comme la vôtre se font entendre, enfin, pour nous rappeler à la raison et dire que ces fous ne sont que la partie malade d’une culture qui, comme toutes les cultures, peut produire le pire ou le meilleur et se doit pour la richesse de l’humanité d’être vivante. D’aimer la vie. Merci.

  7. Poignant et percutant! Nous sommes emportés par ce récit sensé! On se délecte de chaque phrase, vous résumez tellement bien la situation! Puissent ils un jour vous écouter! Bravo de nous faire partager!

  8. Jésus aussi donne cette liberté.

    • quelle liberté ?????? c’est un gag ? la religion catholique libertaire c’est nouveau ? ça vient de sortir?
      tous les points de dogmes, la vie éternelle, interdiction aux divorcés de s’approcher de la sacro-sainte eucharistie, le refus du mariage des prêtres…c’est en option ?

      • Ayad parle de Jésus-Christ, pas de la religion catholique…. La nuance est de taille….Il serait peut-être temps pour certains de remettre les pendules à l’heure..

      • Oui ok mais ça se sont les hommes qui ont décidé cela. La Bible ne le mentionne pas. On peut être chrétien sans passer par l’église.

      • Il s’agit du Christ, pas de l’eglise catholique. Jésus donne effectivement la liberté, il est le premier laïque, Rends à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu nous enseigne-t-il. Il accueillait tout le monde, riches, pauvres, lépreux, prostituées et proscrits. Etre chrétien ce n’est pas suivre en aveugle les prescriptions de l’église qui est une oeuvre humaine bien imparfaite, c’est d’abord et avant tout suivre de son mieux le message du Christ, fils de Dieu et c’est un message de liberté et de tolérance.

      • Attention, Jésus n’a rien a voir avec les catholiques. Renseignez-vous avant de faire tous les amalgames qui tsunamisent nos sociétés.
        Jésus, Socrate, mahomet et bouddha disent la même chose et surtout pas ce que vous disiez plus haut. L’ignorance ronge nos sociétés…
        Bravo à K. Akouche pour sa prise de position, son courage et sa générosité intellectuelle.

      • Ayad parle de Jésus, pas de la religion catholique. Ce n’est pas du tout la même chose. Pour vous en convaincre, lisez la Bible.

  9. C’est les larmes aux yeux que j’ai lu votre lettre ouverte . Tant d’intelligence , de bonté et de clairvoyance me reconcilient avec notre époque submergée par la haine . Merci à vous !

  10. M. Akouche vous avez toute mon admiration, je vous félicite, je connais beaucoup d’islamiste qui pense comme vous et nous, mais il savent pas le dir aussi bien et aussi clairement. Je suis italien et vit en France depuis 40 ans, je n’ai jamais renié mon origine mais j’ai toujours respecté un pays qui accueille tous à bras ouvertes. Merci pour votre article.

  11. merci mon cher et bravo pour ton courage et j espère de tout cœur qu on sortira de l obscurantisme
    et que tous ces jeunes perdus ouvriront les yeux et qu ils se rappellent qu on est au 21 eme siècles
    et qu ils arrêtent de mêler allah à tous
    merci d voir écrit ce texte qui reflète mes pensées

  12. Juste deux gros bémols : « la foi est une flamme qu’on doit éteindre en public » > Absolument pas d’accord, on est très loin des fondamentaux de la laïcité là… Quand à de moquer du sacré, j’aime à penser que la liberté des uns s’arrêtent là où commence celle des autres. Et puisqu’il fait une religion de la liberté, alors il ne doit pas oublier que cela ne veut pas dire faire ce que l’on veut pour autant. Dommage, car le reste du texte se tient.

    • pourquoi ne pourrais je pas me moquer de la religion (quel qu’elle soit) puisque la plupart me prédisent l’enfer à moi qui ne croit pas? pourquoi devrais je tenir pour sacrée leur foi puisque les religions ne respectent pas mon athéisme ?
      oui revenons aux fondamentaux de la laïcité et que la foi reste du domaine du privé .Quand dans mon travail un homme refuse de me serrer la main en raison de sa religion ,il m’agresse en ne me reconnaissant pas son égale et cette manière d’exprimer sa foi n’a pas sa place dans l’espace public qu’est l’entreprise.
      je refuse le voile dans l’administration ET les crèches dans les mairies.

    • Mais si, le droit de se moquer, tel Brassens ou d’autres… c’est aussi un droit qui n’empiète en rien sur la liberté de croire.
      Par contre ok sur votre première remarque.

    • Je suis assez d’accord. La plupart du texte est bon. Mais rejeter tous les sacrés pour rejeter l’Islam c’est dommage. L’homme a besoin de sacré. Le christianisme est essentiel à l’Europe. Il permet la laïcité et la liberté de conscience, distingue le spirituel et le temporel.

      Sur le plan métaphysique, l’Islam ne tient pas, sur la plan de la raison il est balayé. L’athéisme et la société libertaire ne sont pas forcément la panacée.

    • @ Sébastien Drouin.
      Bravo et merci. Nous vivons une époque où l’on insiste exclusivement sur les droits; tout en négligeant d’aborder les obligations qui sont leurs nécessaires contrepoids.

      Je ne peux me targuer d’aucun droit si je ne respecte pas ceux des autres. C’est ce qui s’appelle vivre en société.

  13. Bravo
    Rien à ajouter, rien à enlever!
    Sauf peut-être un petit commentaire :
    l’histoire du zéro doit être vrai et c’est vraisemblablement grâce aux savants arabes, donc forcément musulmans, que les mathématiques grecques, Euclide, Pythagore, etc.., ont pu être conservées et préservées, puis exploitées, l’algèbre n’est – il pas un mot d’origine arabe ? Et c’est comme ça que toutes ces connaissances ont été redécouvertent à la Rennaissance. Et du coup, permettre plus tard, la révolution industrielle, la modernité, etc.
    Donc, la civilisation arabo-musulmane, a bel et bien contribué à la civilisation moderne occidentale.

    • Le zéro vient de l’Inde. Importé par les marchands arabes. Cela n’enlève rien au génie des arabes du 10ème et 11ème siecle. Personne n’a le monopole du savoir, il émerge de l »échange.

    • Et alors? Les descendants de l’inventeur du feu auraient-ils donc quelque raison de s’en glorifier ? Des droits héréditaires à faire valoir peut-être ? Servons-nous du zéro pour les maths et cessons de revendiquer le prestige illusoire d’une descendance que rien ne prouve. Cessons d’ailleurs de descendre. Montons enfin.

    • Arabe donc musulman !!!! Tous les Arabes ne sont pas musulmans et tous les musulmans ne sont pas arabes, encore un cliché qui a la vie dure

    • Non, désolé, cela aussi est une légende. Le savoir a subsisté durant toute la période dite « moyen-âge » dans les monastères occidentaux, en France, en Espagne (non musulmane) en Italie (grâce à la présence dès le 8ème siècle des grecs de Constantinople). Constantinople fut d’ailleurs, dès le déclin de l’empire romain d’occident, un centre commercial et intellectuel brillant; il le resta jusqu’à sa chute, en 1453, après des combats épiques et une défense héroïque. Les textes philosophiques (notamment ceux d’Aristote) traduits du grec par les arabes arrivèrent en occident bien après qu’ils eussent déjà été traduits du grec vers le latin par les grecs eux-mêmes. Ils furent d’ailleurs déclarés non conformes, car gravement altérés afin de convenir à l’islam. Ce fameux « passage à vide » de l’occident en matière de savoir n’est quasiment que propagande pour la prétendue « renaissance », propagande récupérée par l’islam actuel.
      Cordialement

      • Je me permets d’ajouter à mon propre commentaire que le rapport de l’islam à la connaissance a, au cours des siècles, plutôt oscillé de la censure à la destruction ou l’altération. Lors de la conquête de la Perse, Omar, calife, à ses soldats qui demandaient que faire des quantités considérables de livres savants découverts, répondit de les bruler ou de les balancer à l’eau.
        Enfin (pardon pour ce pavé!), il faut souligner que les textes grecs n’avaient pas besoin des arabo-musulmans pour leur traduction, puisque les grecs existaient en nombre (Constantinople).
        Jusqu’à il y a peu, les musulmans n’avaient jamais prétendu avoir assuré la sauvegarde du savoir durant le « moyen-âge ». La haine de certains pour leur propre histoire leur a fait ce cadeau.

  14. Bravo ! Pas de « sauf », pas de commentaire, de notion a enlever, changer, rajouter….
    Je n’ai pas cette pretention 😉
    Simplement un grand bravo, toute mon admiration et un grand merci 🙂

  15. Superbement écrit.

    Magnifiquement pensé.

    Déroulé comme une piste dans le désert aride de leur pensée monochrome.
    Sauront-ils trouver la piste qui mène vers l’oasis de la paix véritable?

    Doute.

    En tout cas, bravo.

  16. J’aime le courage quand il beau
    j’aime les mots quand ils sont grands
    j’aime la lumière quand elle brille dans un texte
    j’aime l’engagement quand il est généreux
    .
    J’aime les écrits qui coulent comme l’eau
    j’aime la force quand elle est chant
    j’aime l’illumination quand elle est complexe
    j’aime quand l’Humain se passe des dieux!..

    Et toutes ces choses, monsieur, vous me les avez offerte en vos écrits, de cela je vous remercie, et vous assure de ma plus que grande sympathie .

  17. Mireille Beaudry

    Azul mon ami Karim,,,tout est parfait, tu es toujours égal avec toi-même, j’ai
    lu ton texte avec attention et je te reconnais bien dans tes belles envolées littéraires qui te viennent du coeur, de tes tripes de kabyle qui en a bouffé et vomit des bien-pensants qui sont comme ceux de l’ancien Québec, des « mangeux de baluss.. » Je sens que ton vécu t’a appris qu’il y a de la couleur et non seulement du blanc et du noir… Ton Amie Mireille

  18. Très belle lettre. Emouvante de vérité, intelligente, vrai. Ce très beau texte reflète la vie, pas la bêtise, pas la haine, pas la médiocrité. Une lettre d’espoir tout simplement. Bravo à lui.

  19. Très juste. D’autant que je viens de finir « Boussole » de Mathias Enard, sacré érudit s’il en est, qui décrypte bien les enchainements et autres mécanismes historiques qui nous mènent depuis plus d’un siècle… là où l’on va !
    Autre source incontournable et aussi bien documentée que vulgarisée : « Le testament Syriaque » et sa suite, « Arabian thriller » de Barouk Salamé.

  20. Merci de si bien dire ce que je pense ,merci de mettre les mots sur ma colère

  21. Tres bonne letter! Reste qu’elle soit lue par les destinataires.

  22. Texte très émouvant, tellement vrai. merci à son auteur.

  23. Bloody Well Said Sir!!

    Thank you!

  24. À qui profite le fait que cette attitude et son expression ne soit pas mieux diffusés, plus largement connus du grand public, du public moyen ? Les valets du pouvoir et des décideurs de l’ombre orientent les masses vers des ressentis qui conduisent à ce que les individus au sein de ces masses finissent par s’aggresser entre eux au lieu de s’attaquer aux élites et leurs serviteurs !

  25. Bravo, bravo et encore bravo et merci pour votre franchise et votre parler vrai.
    Peu de gens chez nous osent dire cela maintenant sous peine d’être directement taxés de raciste ou autre.
    Notre société va d’un extrême à l’autre et nos politiques aussi et cela fait du bien de voir encore des gens comme vous qui ont cette lucidité.
    Non tous les occidentaux ne sont pas contres l’islam et ceux qui le pratiquent, et je suis triste de voir que dans nos communautés en France beaucoup de musulmans croient cela et c’est bien triste car c’est la voie royale vers la radicalisation.
    Par contre je déplore que ces mêmes personnes ne manifestement pas publiquement et ouvertement ( comme vous le faites ici ) leur rejet de l’islam radical, car je pense que c’est uniquement cela qui manque en France pour que tout un peuple ( quelle que soit son origine ou ses croyances ) s’unisse face à la radicalisation aussi bien politique que religieuse.
    En effet, ce mutisme renforce le sentiment général que si les personnes ne disent rien c’est qu’elles approuvent les actes de barbarie commises et donc c’est un cercle vicieux qui renforce les idéaux erronés de part et d’autre.
    Après les Attentats ce Charlie ou du Bataclan, le peuple Français dans son grand ensemble à ouvert la main et le cœur aux musulmans Français et leur communiquant leur message d’ouverture et paix en dissociant les pratiques modérées et extrémistes de l’Islam, mais les médias nous l’ont pas forcément montrés, par contre, malheureusement, nous n’avons pas vu d’expression publique de cette population qui manifeste pour rejeter cela, pourquoi ? Cela renforce encore l’idée d’une certaine frange de la population que tous les musulmans français sont pour l’EI ce qui dans les faits je pense est faux…

    Donc encore bravo et merci pour votre prise de position publique qui, à mon sens, devrait être généralisée et imitée par le plus grand nombre de musulmans rejetant l’extrémisme car à mon sens c’est la seule voie vers l’apaisement en Europe et dans le Monde.
    Merci encore à vous et Bravo pour votre courage verbal…

  26. Comme tout etre « sain » d’esprit. Je suis contre le terrorisme et les vuerres de tout genre!
    L’integrisme islamiste en fait partie!
    Seulement, je refusede vehiculer a nos enfants qu’ette anti islamiste signifie « esprit » libre!
    Le libre penseur refuse les chaines d’un conformisme de tout genre! Il le fait avec elegance, emprunt d’un savoir qui se veit discret et d’une intelligence emprunte de culture!
    Jd vous prie de m’excuser, mais je ne ressens aucund culture et aucune elegance dans vos propos,
    Mais un integrisme d’un autre type celui la ficté par l’histoire de votre communauté propre, mais qui ne defend cedtainement pas les valeurs d’une Europe ou d’un Monde « libre »
    Maha M.

  27. Tout est vraie dans cette lettre
    Ce qui est dommage c’est que la majeur parti du peuple arabe et du moyen Orient sont des illettrés(es) ne savent pas lire ,ce qui aurais grandement aider a avoir une paix MONDIALE

  28. Merci de m’avoir donné de nouveau de l’espoir dans cette douleur, cette noiceur. Si les protagonistes lisent cette lettre, si un seul prends conscience de son erreur c’est une bougie qui s’éclaire, mon voeux le plus cher, qu’ils cherchent comme je cherche, des réponses et que des centaines de milliers de bougies s’éclairent vers un meilleur futur…

  29. J’ai lu beaucooup de texte.mais celui-ci se lis comme un bijoux………tellement bien exprimé, j’ai senti vos trippes monsieur……………

  30. CHAPEAU!
    Rien à dire de plus, si : Quel MONSIEUR vous êtes.

  31. merci pour ce beau texte d’humanité

  32. Bravo. Vous dites si bien ce que tous devraient dire et savoir. Je suis à 200% d’accord avec vous. Puis-je vous appeler frère? Ou plutôt fils, car je serai fière d’avoir un fils comme vous.

  33. Mille mercis pour votre texte vibrant qui est un gage magnifique pour les hommes de bonne volonté, qui renforce l’idée que l’autre est un frère bien plus qu’un adversaire. Je vais le partager de ce pas. Mille merci encore.

  34. La religion n’a plus sa place dans ce monde, peut importe la croyance et les valeurs qu’elle apporte. Ces bannières ne sont messages que de destruction et de pouvoir. Une idéologie créée pour un contrôle de la populace. Enlevez les et 1 sera enfin. L’amour, le partage, le respect, l’entraide et j’en passe; avez-vous réellement besoin d’un livre pour vous dicter votre conduite?
    Pour faire la différence entre le bien et le mal?
    Un si beau monde que nous détruisons, de simples parasites nous sommes.
    Mais je crois en l’humanité, à son pouvoir de changer. Je vous aime mes frères et mes soeurs, même si vous êtes cons!

  35. Cohen-tanoudji gilbert

    Bravo pour cette lettre ouverte, qui résume le ressenti que des hommes épris de liberté peuvent avoir face à la montée de ce fanatisme mortifère. Comme j’aimerai que des imams s’en inspirent pour leurs prêches afin de convaincre les jeunes musulmans de s’éloigner de cet infâme mouvement. Il faut garder espoir mais je regrette que l’on n’entende pas davantage de message de cette envergure, de cette humanité.
    Encore merci.

  36. Tres belle lettre. Tout a fait ce que je pense. Ta lettre va au dela du soldat d Allah … Par contre le site est surchargée et trés désagréable à lire. Dommage.

  37. Merci, juste merci.

  38. « Ici, la religion d’État, c’est la liberté. On peut dire ce qu’on pense et on peut rire du sacré comme du sacrilège. »

    Hélas, de moins en moins.
    Cf la loi Gayssot, les interdictions d’injures à caractère raciste ou sexiste….

    A part ça et le fait que nous devons pouvoir taper sans réserve sur TOUTES les religions,
    Je trouve votre texte remarquable.

  39. Faudrait quand même te dire Karim, qu’ici aussi on a perdu le contrôle du gouvernail
    Et qu’il faut vite le retrouver. Parce que ceux qui en ont le contrôle sont à peine mieux que les obscutrantistes islamiques. Ce sont des obscurantistes économiques

  40. Sois beni!
    Tu le merites pour ces paroles de paix, de vie et d’amour.
    Tu es mon frere!
    Affectueusement,
    Melinda.

  41. A la lecture de votre « lettre ouverte », me revient ce puissant poème écrit en 1943 par Louis Aragon « La rose et le réséda » et ses deux vers qui reviennent sans cesse comme un refrain : « Celui qui croyait au ciel / Celui qui n’y croyait pas ». Ce magnifique hymne célèbre le courage des hommes qui réussirent à dépasser leurs convictions dogmatiques personnelles de religion et de politique afin d’oeuvrer ensemble (ici, jusqu’à donner leurs vies) pour une noble cause : la liberté.
    Mes sincères remerciements

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

quatre − deux =

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.