lundi 4 décembre 2017
Accueil » Portraits » Audrey Azoulay, une judéo-berbère nommée Ministre de la Culture en France
Audrey Azoulay

Audrey Azoulay, une judéo-berbère nommée Ministre de la Culture en France

Paris (Amazigh 24)- Le soir de la remise de l’épée d’académicien à Alain Finkielkraut, le Tout-Paris avait remarqué la jeune femme, debout aux côtés de Manuel Valls.

À quarante-trois ans, Audrey Azoulay, ancienne conseillère Culture et communication de François Hollande, vient d’être nommée ministre de la Culture et de la communication. C’est une ascension fulgurante pour cette jeune femme d’origine judéo-berbère, inconnue du grand public et qui n’est pas issue du sérail politique.Audrey Azoulay

Fille du conseiller du roi du Maroc, André Azoulay, (enfant, elle passait ses vacances au Maroc au palais du roi) titulaire d’un master of business administration au Royaume-Uni, Audrey Azoulay a fait l’ENA, dans la promotion Averroès – la même que celle de Fleur Pellerin.

Entregent et son énergie

Après huit ans passés au CNC, elle entre à l’Élysée, où elle a notamment réussi à faire sortir le président de la République dans des lieux culturels – dont le Louvre ou l’École des Chartes. Elle est connue pour son entregent et son énergie.

Depuis son bureau du premier étage, cette proche de Julie Gayet supervisait notamment les projections privées de la présidence de la République, allant jusqu’à choisir les films projetés.

Après la cérémonie de passation de pouvoir, qui se tient le 12 février à 13h30 rue de Valois, elle sera dans la foulée, plongée dans le grand bain: un texte de loi sur le patrimoine et la création est en cours de débat au Sénat.

Après Najat Belkacem, Audrey est la deuxième femme amazigh a être nommée au Gouvernement par François Hollande

Partagez cet article avec vos amis

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

4 × cinq =

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.