samedi 9 septembre 2017
Accueil » Actualités » Beni Ouarain, le tapis Berbère que les décorateurs s’arrachent
3a7ae59707030d4de6dce1dc749cd283

Beni Ouarain, le tapis Berbère que les décorateurs s’arrachent

Il a inspiré Matisse et Le Corbusier, et sublime aujourd’hui nos intérieurs

Si le nom Beni Ouarain ou plutôt  » Ait Ouarain » ne vous dit sans doute rien, vous avez en revanche sûrement déjà croisé un de ces magnifiques tapis de haute laine marocains. Noués main, ce sont tous des pièces uniques, hautement recherchés par les plus belles boutiques de décoration à travers le monde (Scandinaves et Américains en sont fous !). Les pièces anciennes, années 50, font l’objet du plus fort engouement de la part des puristes, le Beni Ouarain étant en effet devenu un véritable objet de collection au fil du temps. Les tapis plus récents sont à mon sens tout aussi beaux, car moins ethniques, et s’intègrent mieux dans nos intérieurs contemporains.

3a7ae59707030d4de6dce1dc749cd283

Quelle est l’histoire de ce fabuleux tapis et quelles en sont les caractéristiques ?
Les Beni Ouarain sont une confédération de dix-sept tribus berbères habitant les régions montagneuses du moyen Atlas. Traditionnellement, les femmes des villages réalisent ces tapis de haute laine pour un usage domestique. Les tapis sont en effet utilisés à la fois comme matelas et comme couverture, et les jours de fêtes, ils servent à la décoration intérieure et extérieure du logis. Le design habituel du Beni Ouarain est constitué d’un réseau de fines lignes noires ou marron sur fond blanc. Le losange est le motif le plus courant, mais certains tapis adoptent un motif plus minimaliste. On peut également trouver l’utilisation du jaune, du rouge et du orange en éléments secondaires. Ce tapis épais est toujours pure laine (attention aux versions plus récentes incluant du coton) et sa couleur dominante reste le blanc. Au fil du temps, ce blanc peut prendre des reflets dorés, particularité propre à la laine issue de cette région. Nommés « géants blancs » par Henri Matisse qui les avait découverts, ils ont aussi beaucoup inspiré Le Corbusier qui disait : « Faire comme les Berbères : allier à la géométrie la plus notoire fantaisie »…
Suivons ces références prestigieuses et découvrez six bonnes raisons d’avoir un Beni Ouarain chez soi, et quelques conseils d’achat.

4-1

1. C’est un tapis qui a une histoire
Il est le fruit d’une longue tradition, transmise au sein de chaque famille par les femmes. Issu d’une région longtemps isolée du monde, l’Atlas, le Beni Ouarain n’a pas subi d’influences étrangères et conserve toute son originalité. Il est toujours réalisé à la main sur des métiers en bois et la géométrie du tissage suit l’inspiration de la main. Il faut donc considérer comme un privilège le fait d’en avoir un chez soi.
Classique Chic Bureau à domicile by Terracotta Design Build
Terracotta Design Build
2. Il est tout simplement beau et son design est très actuel
Simplicité est bien son maître mot, et c’est ce qui nous séduit. Loin des motifs compliqués des tapis persans, le Beni Ouarain présente toujours un motif abstrait, vaguement désordonné. C’est d’ailleurs à ça qu’on le reconnaît. Les designers actuels n’ont qu’à bien se tenir et plancher sur un dessin tout aussi universel. Le défi est lancé…

1136bc5c88f5e1d5a2e5609c72f8c183

3. Pour son moelleux et son confort
Vos petits doigts de pieds vont adorer… Ce tapis de haute laine est doux et chaud, et son contact direct procure un bien-être immédiat. La preuve ? Les enfants rentrant du l’école adorent s’y allonger (ou pourrait-on dire vautrer ?), et le chat y fait des siestes prolongées. Notre Beni Ouarain familial est devenu un haut lieu de détente.

 

 

 

 

 

 

 

4. Le Beni Ouarain est le compagnon idéal d’une déco toute en couleurs
Du fait de ses tonalités neutres, ce tapis est particulièrement mis en valeur par des couleurs franches, que ce soit au mur ou en accessoires. Les plus aventureux pourront tenter un bleu canard, à l’image de ce salon de Los Angeles, ou des coloris chauds, par exemple orange ou marsala (la couleur Pantone 2015), tous les choix sont permis.

14540626_2169015376657826_3986195336812036096_n

Et pour les plus classiques, le gris et le noir restent des valeurs sûres auxquelles l’associer.

Astuce : faites un rappel des couleurs du tapis, soit le noir et le blanc, sur les coussins du canapé ou mieux encore avec le tissu d’un fauteuil, en choisissant des motifs géométriques.

5. Il adore le contact du bois, qu’il vient sublimer
Le Beni Ouarain, avec son épais matelas de laine, magnifie toutes les essences de bois, avec une prédilection cependant pour les bois clairs comme le chêne, le hêtre ou le peuplier. Que ce soit parquet, meubles anciens ou design, tout prend un éclat particulier à son contact.

%e3%83%99%e3%83%ab%e3%83%99%e3%83%ab%e3%81%ae%e6%95%b7%e7%89%a9%e3%82%aa%e3%83%b3%e3%83%a9%e3%82%a4%e3%83%b3%e3%83%b4%e3%82%a3%e3%83%b3%e3%83%86%e3%83%bc%e3%82%b8%e3%82%b9%e3%82%bf%e3%82%a4%e3%83%ab

6. Beni Ouarain et vintage scandinave, une association gagnante…
S’il est facile d’associer ce style de tapis à pratiquement tous les intérieurs, il est quand même des associations privilégiées, je dirais même naturelles. Le vintage scandinave est le choix à retenir pour accessoiriser votre tapis, table basse en teck et buffet danois. Une proximité amusante et réussie pour deux univers au départ très éloignés.

Mais aussi ethnique…
Le Maroc est un pays connu pour son très bel artisanat berbère, et le Beni Ouarain en est le fer de lance. Avec des losanges marqués sur le tapis et une laine dorée, votre tapis est plus traditionnel et peut se prêter à d’intéressants mélanges de genres. Ce que je préfère ? Le mix and match avec des meubles chinois anciens, un peu rustiques, comme ces magnifiques fauteuils appelés « bonnets de lettrés ». Quand les meubles ont une histoire, ils apportent un supplément d’âme à votre petit nid douillet.

15

… ou classique
Dans des univers intemporels, ce merveilleux tapis est tout aussi à son aise. Il apporte paradoxalement un côté contemporain très agréable. Et une chose est sûre, quels que soient les changements de décor et les déménagements au cours de votre vie, le Beni Ouarain vous suivra fidèlement et s’adaptera toujours à vos envies. Vous ne vous en lasserez pas…

 

 

 

 

 

Méfiez-vous des imitations !
Si vous vous lancez dans l’aventure et craquez pour un authentique Beni Ouarain, quelques détails importants sont à vérifier avant l’achat. Comme toutes les icônes du design, ce tapis est victime de son succès, donc massivement copié. Un design trop régulier ou un fond trop blanc devront attirer votre attention. De même qu’un tapis à poil ras, ce qui n’existe pas chez les Beni Ouarain. Pour plus de sûreté, retournez le tapis pour voir apparaître les points noués au dos. Une merveille de patience et de créativité.

 

Pour toute information supplémentaire ou toute expertise contactez:

Omar Louzi 

Président-Fondateur 

Musée International du Tapis Berbère

Marrakech – Maroc 

0624 41 50 05

Partagez cet article avec vos amis

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

sept + un =

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.