lundi 21 août 2017
Accueil » Culture (page 4)

Culture

Les Amazighs manifesteront lors de la COP 22 à Marrakech

487136_2909940509705_1687649846_n

Marrakech (Amazigh24)- Les Amazighs se préparent pour une grande manifestation lors de la COP 22 à Marrakech en Novembre prochain  ou seront présents les représentants de 190 pays .. et plusieurs dizaines de chefs de Gouvernement. L’Objectif de leur mobilisation est de dénoncer l’Etat d’apartheid linguistique que subissent les Amazighs … et attirer l’attention sur les entreprises qui dévastent l’environnement en dilapidant ...

Lire la suite...

Ce tapis amazigh a été adjugé à 1 million de dirham

1901125_10204125994452221_1141148904779663699_n

Paris (amazigh24)- Ce Tapis Amazigh exposé au Musée du QUAI BRANLY, à Paris a été adjugé …à 1 million de dirham … c’est l’un des tapis les plus cher au Monde … car le tapis Amazigh est assimilé, par les collectionneurs, à de l’Art contemporain … Une pensée aux femmes Amazighs de l’Atlas … qui tissent ces merveilles qui éblouissent ...

Lire la suite...

Ynna Holding explique son engament envers les femmes à travers son nom berbère

maxresdefault

Quand on sait que le mot «Ynna» signifie «maman» en langue berbère, l’on comprend comment le holding de Miloud Chaabi reconnaît la femme comme un élément fondamental de son ADN. Remercier non seulement chacune de ses collaboratrices mais toutes les femmes du Royaume, c’est ce que tient à faire Ynna Holding en cette journée dédiée à la femme. Dans un ...

Lire la suite...

Allah au pays des enfants perdus (livre de Karim Akouche)

Maquette (1)

L’écrivain Amazigh kabyle Karim Akouche, continue son marathon de présentation de son livre : « Allah au pays des enfants perdus » Voici les trois premiers rendez-vous : – Le 15 mars : une conférence-débat et lectures au Département de langue et littérature françaises de l’université de Tizi-Ouzou, en collaboration avec l’universitaire Ali Chebili. -Le 16 mars à 13h00 : vente-dédicace à ...

Lire la suite...

Fest’Amaz ou l’alliance berbéro-celte

Fest'Amaz 05

En partenariat avec la Ville de Clermont-Ferrand, Fest’Amaz sera en résidence du 11 au 14 avril 2016, à la Maison de l’Oradou. Né d’une attirance commune pour le mélange des genres, Fest’Amaz vous propose de créer un pont entre les cultures celte et berbère. Depuis tous temps, ces deux peuples partagent une omniprésence de la musique, que ce soit dans ...

Lire la suite...

Un Berbère Pharaon d’Égypte, vraiment ?

berbères

Le peuple Berbère cultive le secret comme d’autres cultivent les honneurs. L’histoire de ce peuple de nomades est encore mal connue, beaucoup de zones d’ombre restent à éclaircir. Et beaucoup de chapitres de l’histoire des Berbères resteront à jamais inconnus, faute de traces écrites. Savez-vous par exemple que les termes Amazigh, Maure, Zénète, Gétule, Mâchaouach, Touareg ou Libyen Saharien désignent ...

Lire la suite...

Taÿfa, le groupe celto-berbère à l’Arthémuse

tayfa-le-groupe-celto-berbere-larthemuse

La formation rock celto-berbère Taÿfa prend place sur la scène de l’Arthémuse, à Briec (Finistère), ce samedi dès 20 h 30. La formation rock celto-berbère Taÿfa prend place sur la scène de l’Arthémuse, à Briec (Finistère), ce samedi dès 20 h 30. Au côté du chanteur kabyle, Farid Aït Siameur, et de son mandole, Jean-Claude Normant au clavier, Olivier Carole à la ...

Lire la suite...

Ali Amran: être Berbère c’est un combat

1021923900

Ali Amran, chanteur pop-rock berbère est venu dans le studio de Sputnik à Paris. Il a parlé de la fierté et de la complexité d’être berbère, de l’Algérie d’aujourd’hui et a offert une de ses chansons aux auditeurs et lecteurs de Sputnik. ​Ksénia Lukyanova: Commençons par la reconnaissance du Tamazight, c’est un événement qui marque une nouvelle époque en Algérie, ...

Lire la suite...

Foresti dénonce, avec humour, l’agression de l’Actrice Amazigh Abidar

FLORENCE FORESTI AU NUITS DE FOURVIERE 2015 A LYON

Rédaction Amazigh 24

Lire la suite...

Mhamed Lachkar: “COURBIS, mon chemin vers la vérité et le pardon”

lachgar 2

Hocima (Amazigh24)- Le livre porte le nom: “COURBIS, mon chemin vers la vérité et le pardon”. Il  décrit l’enfer qu’a connu Mhamed Lachkar avec des centaines d’autres détenus dans l’un des centres de détention secrète du Maroc, de l’époque des années de plomb. Entre août 1973 et février 1974, Mhamed Lachkar, qui était étudiant en médecine a vécu un terrible emprisonnement. Il ...

Lire la suite...