samedi 9 septembre 2017
Accueil » Culture » Edith Piaf … Une berbère qui a conquis le Monde
1663886

Edith Piaf … Une berbère qui a conquis le Monde

edith-piaf-4

Longtemps caché par la presse française, Edith Piaf est d’origine berbère marocaine, par son arrière-grand-père maternel, Saïd Ben Mohamed, né à Mogador ( Essaouira). Edith elle ne l’a jamais caché. Au contraire, elle a toujours eu un attachement à son origine Amazigh. Elle a même  finit,  par tomber amoureuse d’un autre berbère de confession juive., Marcel Cerdan.

En 1948, alors qu’elle est en tournée triomphale à New York, elle vit la grande histoire d’amour de sa vie avec le boxeur français, né à Sidi Bel Abbès, Marcel Cerdan, qui devient champion du monde de boxe des poids moyens le . Au début de l’année suivante, elle fait avec lui l’acquisition de sa première maison, un hôtel particulier à Boulogne-Billancourt . Là, installée avec Simone Berteaut, elle y compose l’Hymne à l’amour, chanté sur scène pour la première fois en septembre.

LAUME-THE LAST LOVE OF EDITH PIAF

Le , Cerdan meurt dans un accident d’avion sur le vol Paris-New York, aux Açores, alors qu’il venait la rejoindre. Parce qu’il n’y avait plus de place dans cet avion, un couple avait cédé, avec gentillesse, ses places au boxeur. Anéantie par la souffrance morale (ainsi que la culpabilité) et par une polyarthrite aiguë, Édith Piaf prend, pour calmer sa douleur, de fortes doses de morphine. Elle chantera son grand succès, Hymne à l’amour et également Mon Dieu, en sa mémoire. Elle installe dans son hôtel particulier les trois enfants de Marcel Cerdan et leur mère, Marinette. Son état reste cependant si délabré qu’elle se voit refuser des rôles au cinéma.

Deux jours plus tard, le , elle épouse le chanteur français Jacques Pills en l’église Saint-Vincent-de-Paul de New York. Son témoin est l’actrice Marlène Dietrich, qui a choisi la robe de mariée. L’événement est couvert par plus de soixante magazines.

Édith Piaf meurt le  à Plascassier, un quartier excentré de Grasse, à l’âge de 47 ans, laissant derrière elle des millions de fans partout dans le Monde et des grands succès, comme «la Vie en rose», «Non, je ne regrette rien» …

C’est ainsi qu’a pris fin, la vie d’une des légendes amazighes du 20 ème siècle.

Partagez cet article avec vos amis

5 plusieurs commentaires

  1. MERCI POUR LES PRECISIONS….Je vais la réécouter avec plus de nationalisme …

  2. Marcel Cerdan n’était ni juif ni d’origine berbère. Il était espagnol. Fort probablement un de ces nombreux espagnols installés au Maroc après avoir fuit le fascisme de Franco.

  3. au moins un ‘tit piaf tout en gazouillis qui sait rallier les hautes sphères sans devoir jouer les prostituées too much loved
    et Paf

  4. C’était la Mome (la petite) Piaf (oiseau)

  5. Marcel Cerdan habité à SAFI Maroc où il était propriétaire d’un BAR-CAFE *MARCEL CERDAN* dans le quartier du cinéma ROXY.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

six + dix-sept =

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.