• mardi 8 janvier 2019
Accueil » Culture » La France honore le grand penseur Amazigh « Mohammed Arkoun : Une bibliothèque nationale à Paris porte désormais son nom.

La France honore le grand penseur Amazigh « Mohammed Arkoun : Une bibliothèque nationale à Paris porte désormais son nom.

Paris (Amazigh 24): Au centre de la capitale Française, une bibliothèque nationale porte désormais le nom du penseur et professeur universitaire Amazigh Mohammed Arkoun, connu notamment pour ces travaux sur la critique de la pensée islamique et l’histoire des religions.

Le professeur émérite d’histoire de la pensée islamique à la Sorbonne, Mohamed Arkoun, est décédé le 15 septembre 2010 à Paris. Et pour lui rendre hommage, le maire de Paris, avait proposé de rebaptiser la bibliothèque Mouffetard-Contrescarpe, située dans le Ve arrondissement.

ct43m
Le grand intellectuel « Mohammed Arkoun, » est né en 1928 dans la ville de « Taourirt Mimoun », a déménagé avec sa famille à la ville de « Ain Arbaa », où il a fait ses étude primaire et fréquenté l’école missionnaire. Il a ensuite étudié la littérature et le droit, la philosophie et la géographie à l’Université d’Alger et, arrivé en France, il s’est inscrit à l’Université de la Sorbonne à Paris, où il s’est spécialisédans l’étude de la pensée de l’historien et philosophe «IbnMiskawayh. »
Après un long parcours académique couronné par l’obtention d’un doctorat en philosophie, il fut nommé professeur de l’Histoire de la pensée et de la philosophie islamique à la Sorbonne en 1980. Il est désigné, depuis 1993, membre du Conseil d’Administration de l’Institut des Etudes Islamiques de Londres. Ses œuvres, rédigées aussi bien en français qu’en anglais, sont traduits dans de nombreuses langues dont l’arabe, le néerlandais, l’anglais, l’indonésien.
Parmi ses œuvres on peut citer :
– Essais sur la pensée islamique (1re éd. Maisonneuve et Larose, Paris 1973; 2e éd. 1984),
– L’Humanisme arabe au xe siècle (1982, Vrin),
– Lectures du Coran (1982, Maisonneuve et Larose),
– Pour une critique de la raison islamique (1984, Maisonneuve et Larose),
– l’Islam, morale et politique (1986, Desclée de Brouwer/Unesco),
– Ouvertures sur l’islam. Paris : Grancher, 1992,
– Penser l’islam aujourd’hui. Alger : Laphomic ENAL, 1993,
– Humanisme et Islam : Combats et propositions (Vrin 2005). (ISBN 2-7116-1731-9) (ISBN 978-2-7116-1731-9),
– Les vicissitudes de la question éthique et juridique dans la pensée islamique (Vrin),
– La Pensée arabe, Que sais-je ?, PUF, (1991), 7e édition (2008). (ISBN 2-13-057085-2) (ISBN 978-2-13-057085-1),
Après une vie riche en production intellectuelle humaniste et éclairée ; le grand penseur Amazigh Mohammed Arkoun a tiré sa révérence le 14 Septembre 2010 à l’âge de 82 ans à Paris et fut enterré au Maroc.

Partagez cet article avec vos amis

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

quatre × 3 =

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.