mardi 19 septembre 2017
Accueil » Culture » la « Saint Valetin », une fête instaurée par un Pape Amazigh
saint-valentin-2016-f

la « Saint Valetin », une fête instaurée par un Pape Amazigh

Rome (Amazigh 24)- Le Pape Saint-Gélase 1er l’a instaurée le 14 février pour faire oublier les Lupercales. La désormais célèbre fête des Amoureux a été instaurée pour lutter contre les restes de paganisme à Rome. La Saint-Valentin est l’idée d’un pape d’origine amazigh, Saint-Gelase 1er, qui a marqué l’histoire de l’Eglise catholique.

La fête « Saint-Valentin », on la doit au Pape Gélase 1er, un pape berbère,  né en région d’afrique du nord. Il est l’un des trois papes amazighs qu’a connu l’Eglise catholique. Le Pape Gélase 1er devient, le 1er mars 492, le 48e successeur de Saint-Pierre (le 49e pape) après Felix III dont il rédigeait les documents ecclésiastiques. Son court règne de quatre ans demeure pourtant un tournant pour l’Eglise catholique, notamment parce qu’il rétablira l’autorité pontificale. « Il y a, auguste empereur, écrit-il à Anastase, empereur de Byzance, deux pouvoirs principaux pour régir le monde : l’autorité sainte des pontifes et la puissance royale. Et la charge des pontifes est d’autant plus pesante, qu’au jugement de Dieu, ils devront rendre des rois eux-mêmes ». [1]

saint-valentin-2016-f

La Saint-Valentin pour remplacer la fête païenne des Lupercales

Théologien émérite, il se montre ferme dans sa charge et par conséquent dans le gouvernement de l’Eglise. Il fait de la lutte contre toutes les formes de paganisme une priorité, surtout en fin de règne. Il interdit la célébration des fêtes Lupercales, une célébration païenne de l’Amour et de la fécondité placée sous l’égide du dieu Faunus Lupercus qui se déroulait le 15 février. « Autant qu’il dépend de moi, qu’aucun baptisé, qu’aucun chrétien ne célèbre ces fêtes, et que ne soit observé ce rit (sic) que par les païens seuls, auxquels il convient », écrivait alors le pape. Pour la mettre aux oubliettes, il aurait mis en exergue dès 495 la célébration de la Saint-Valentin le 14 février, en mémoire de trois martyrs de l’Eglise qui portent ce nom. Les martyrologes en font la mention seulement autour de l’an 498 et indique qu’un décret de Gelase 1er serait à l’origine de cette fête. Certaines sources évoquent aussi l’instauration de la Chandeleur, fête qui marque la présentation de l’enfant Jésus au temple et la purification de la Sainte Vierge. Gelase 1er faisait alors, semble-t-il, distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome. Quant à Saint-Valentin, il deviendra plus tard en 1496, sous le règne de pape Alexandre VI, le patron des amoureux.

Le pape Gelase 1er meurt le 19 novembre 496 et la Saint-Gelase est célébrée le 21 novembre.

L’une des fêtes d’amour les plus connues mondialement est le festival d’imilchil dans le Haut Atlas oriental.
[1] Source : Le Pape Saint-Gelase 1er (492-496) – Etude sur sa vie et ses écrits, A. Roux, prêtre du diocèse de Bordeaux, 1880. La deuxième phrase de cette citation originale sera supprimée, puis modifiée au cours de l’Histoire.
Partagez cet article avec vos amis

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

3 + 11 =

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.