• lundi 14 janvier 2019
Accueil » Portraits » Issad Rebrab … le Businessman Amazigh, le plus riche d’Algérie ..

Issad Rebrab … le Businessman Amazigh, le plus riche d’Algérie ..

51W+o8fXoBL._SX309_BO1,204,203,200_

Il fait partie des grandes puissances industrielles en Algérie. Un livre vient de lui être consacré. Plus de 300 pages retraçant son parcours personnel et professionnel. Cet ouvrage, paru chez Casbah éditions, inaugure une nouvelle collection, Les grands bâtisseurs, dirigée par l’auteur, à travers laquelle, il «espère que les jeunes de toutes les villes d’Algérie (…) trouveront là l’inspiration pour construire leur ville, et en faire les petits paradis qu’on peut construire sur cette terre».

Un empire économique puissant

Issad Rebrab, voir grand, commencer petit, aller vite retrace l’itinéraire d’un vrai «capitaine d’industrie». Taïeb Hafsi, professeur à HEC Montréal, ne considère pas son livre comme une biographie, mais plutôt le «cheminement» d’un homme, pas comme les autres, indissociable du paysage économique algérien et de son histoire. Un homme qui a, par la force de la persévérance, le bon sens des affaires aigu, su bâtir un empire économique puissant dans un pays où toute tentative d’investissement est quasi impossible, car toute initiative «peut déranger» une bureaucratie des plus lentes, lourdes et archaïques.En Algérie, il n’est pas courant de voir des ouvrages consacrés à des hommes d’affaires ou des «bâtisseurs économiques». L’idée d’un livre sur Issad Rebrab, PDG du complexe agroalimentaire Cevital, ne date pas d’aujourd’hui. «À plusieurs reprises, on m’avait sollicité pour l’écriture d’un livre sur mon parcours. Jusque-là, j’avais toujours refusé», a déclaré l’intéressé le 21 janvier dernier, lors d’une rencontre avec la presse nationale à l’occasion de la sortie du livre. L’auteur quant à lui, dans la préface, explique le choix de
Mr Rebrab : «Les histoires de ceux qui ont réussi permettent de regonfler la confiance en soi, et de montrer que bien des choses sont possibles pour ceux qui veulent utiliser leurs énergies de manière constructive.»

En chiffres

3,5 milliards de dollars
Sept projets de Cevital sont aujourd’hui bloqués au niveau du Conseil national de l’investissement (CNI), comme celui relatif à la réalisation d’un complexe sidérurgique dont le coût s’élève à 3,5 milliards de dollars.

Un parcours exceptionnel

Composé de quatre parties (dix chapitres), l’ouvrage peut être considéré comme un manuel que toute personne désireuse de se jeter dans l’impitoyable monde des affaires peut suivre car, le parcours de cet entrepreneur est édifiant et laisse sans voix au vu de tout ce qu’il a fait. C’est le fruit de soixante jours d’entretiens et de tête-à-tête qui ont réuni l’industriel et l’auteur. Si une bonne partie de ce livre est consacrée à la famille du PDG de Cevital, le reste est une mise à nu ou en avant de son côté professionnel : l’expert comptable dans une société étatique à l’indépendance du pays qui, cinquante ans après, se retrouve à la tête d’un empire générateur d’emplois.
«La vie est une grande école. Le caractère est forgé par la vie. L’endurance, la ténacité sont forgées par la vie ! Dans mon jeune âge, j’ai connu des moments très difficiles. Je ne suis pas né dans une famille aisée. Mon rêve était de mettre les miens à l’abri du besoin. À dix ans, je faisais un kilomètre pour transporter, dès 6h du matin, un gros sac de pain, pour gagner un pain. Lorsque nous habitions à Tala Oumalou, nous étions à 4km du village, et je faisais le trajet à pied pour aller à l’école tous les matins, quel que soit le temps ! Les épreuves forgent l’individu.» Ces propos d’Issad Rebrab (page 63) résument, on ne peut mieux, le contexte dans lequel il a évolué, comment il a progressé…

En fait, c’est quasiment une réponse à une multitude de questions que le commun des quidams se pose. Au fil des pages, le lecteur découvre un homme qui était inconnu jusqu’à il y a une dizaine d’années. Plusieurs zones d’ombre sont levées. En effet, par ce livre, l’auteur dissipe quelques doutes et autres soupçons qui ont émaillé la carrière de cet homme hors du commun. De plus, il raconte un homme et son oeuvre. Par ailleurs, outre des parties consacrées à la vie et au parcours de cet acteur économique, l’on trouve un chapitre composé d’anecdotes ayant trait à sa vie intime. Des photos de famille agrémentent cet ouvrage.

Une référence Amazigh,  africaine et même internationale !

Issad Rebrab, voir grand, commencer petit et aller plus vite est un zoom sur une aventure unique. Elle force l’admiration.
À partir de rien, un nom est devenu un empire, une référence dans le milieu économique Amazigh, africain et même international. L’homme d’affaire a fait confiance à son flair qui ne l’a jamais trompé. Une réussite sur tous les plans. Un projet à peine abouti qu’Issad Rebrab pense à un autre. Malgré ce succès à donner le tournis, et malgré son air sévère, il a su rester modeste, attaché à ses origines amazighs, fier d’être cet homme du terroir. La réussite de Rebrab vient du sens des affaires qu’il a. Tout le monde s’accorde à dire qu’il est tenace face aux différentes difficultés et contraintes qu’il rencontre. Par ailleurs, son recours aux nouvelles technologies les plus sophistiquées, l’acquisition d’un savoir-faire élaboré et le recrutement de ressources humaines qualifiées… sont considérés par les professionnels avertis comme étant un indice de réussite. Il fait auditionner ses comptes par un bureau d’audit de renommée internationale, KPMG. Cet acte de transparence lui permet d’obtenir les financements nécessaires, et dont il a besoin auprès des banques nationales et étrangères. En outre, l’une des clés de son succès : le réinvestissement, chaque année, de tous ses bénéfices dans de nouveaux projets.

Dans sa conclusion, l’auteur écrit : «Ce livre se veut un regard sur l’Algérie. Il n’est aucunement destiné à célébrer la gloire d’Issad Rebrab, encore moins à glorifier le personnage.»

Issad Rebrab, voir grand, commencer petit, aller vite» de Taïeb Hafsi, Casbah éditions, collection Les grands bâtisseurs, Alger, 2012.

 

Partagez cet article avec vos amis

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

5 × 3 =

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.