mardi 19 septembre 2017
Accueil » Actualités » Mamad, un agent de basri à 2M, devenu le patron de Tamazight TV
mamad

Mamad, un agent de basri à 2M, devenu le patron de Tamazight TV

mamad

Rabat (Amazigh24)- Issu d’une famille très pauvre du Sud-Est, il fait ses études à l’Institut du journalisme de rabat. Ces anciens camarades de classe, se souviennent de lui, comme étant un étudiant effacé, trouillard et loin de toute agitation estudiantine. « il passait son temps à apprendre par cœur toutes les leçons, et comme à l’époque, le profs aiment qu’on leur restitue leurs leçons à la virgule prêt, il a pu avoir de très bonnes notes » explique un de ses anciens amis. Sortit de l’école, qui était sous tutelle de Basri, le truand homme de basse besogne du makhzen, Mamad a été vite récupéré pour jouer un rôle à 2M. En quelques mois, il gravit tous les échelons et devient directeur des ressources humaines et ensuite directeur de production. Cette ascension, elle  la doit à son maître Basri. Alors, il deviendra son homme à l’intérieur de la chaîne. Il sera celui qui faisait des fiches sur les employés de la chaîne et les envoie à Allabouch, le patron de la DST de l’époque, lui même très proche de Basri. Quand, Basri a été évincé du pouvoir par Mohamed VI, Mamad se retrouve orphelin à 2M. Il redevient un employé normal.

Quelques années plus tard, il est appelé à diriger la chaîne  » Tamazighit TV » arraché de haute lutte par les militants amazighs. Les militants se posaient, alors, la question: pourquoi c’est ancien agent de basri qui a été choisi pour la diriger? la réponse ne tardera pas à venir. Le Makhzen, ayant la trouille de tamazight, et voulant minimiser l’impact de la chaîne qui venait de naître, il a choisi, un ancien de l’écurie. « Mamad, est un mkhazeni, il se contente d’exécuter les ordres de ses maîtres. » explique un de ses proches.

Sa gestion désastreuse de la chaîne en a fait la dernière au maroc en terme de l’audimat. Tamazight TV est devenu une vitrine d’une amazighité folklorique dépassée. « Cette chaîne a besoin d’une réelle mise à niveau, pour accompagner la « Movida » culturelle amazighe. » déclare un chercheur de l’ircam.  » C’est inadmissible de nommer un agent de basri, un ministre amazighophobe notoire.Ajoute à cela que Mamad est un analphabète en matière de tamazight. Mamade n’a jamais milité pour la cause amazighe, il n’a jamais manifesté pour les droits culturels et linguistiques amazighs, pire il ne sait même pas lire ni écrire le Tifinagh » ajouta-t-il.

Ces adversaires disent qu’il « se serait enrichi considérablement et que son salaire ne justifiait pas son train de vie et demandent qu’un audit soit effectué pour mettre en lumière cette aspect de sa gestion. »

Amazigh24, a essayé à plusieurs reprises de joindre Mamade pour avoir son avis sur ces accusations, mais sans succès.

Nous reviendrons, très prochainement, sur ce sujet.

Partagez cet article avec vos amis

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

quatre × cinq =

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.