samedi 9 septembre 2017
Accueil » Histoire » Au moment ou les arabes continuaient à enterrer leurs filles vivantes … Les Amazighs avaient élu une reine à leur tête
2404485-theseer

Au moment ou les arabes continuaient à enterrer leurs filles vivantes … Les Amazighs avaient élu une reine à leur tête

Au moment ou les arabes continuaient à enterrer leurs filles vivantes car pour eux, avoir une fille est une honte pour la famille … les Amazighes eux avaient élu une reine à leur tête…. C’était la reine de l’Aurès, Dihya, surnommée « la Kahéna », qui est l’âme de la résistance contre les invasions des occupants arabes.

Insoumise et charismatique, Kahina la berbère a presque changé le cours de l’Histoire en freinant l’avancée des arabes omeyyades lors de l’expansion islamique en Afrique du Nord, au VIIe siècle. Son épopée reste pourtant en grande partie méconnue.

Une chose est sûre, la Kahina maîtrisait parfaitement l’art de la guerre. Cavalière émérite, elle tirait à l’arc et maniait la lance. Pendant que Koceila et son armée berbère affrontaient les forces arabes autour de Kairouan, la Kahina attendait, observait et galopait sur son cheval barbe, sillonnant les Aurès, du mont Chélia aux forêts de cèdres de Belezma (au nord-est de l’Algérie actuelle).

2404485-theseer

Nommée chef par un conseil de tribus pour succéder à Koceila, la Kahina commence son combat en fédérant les Berbères dans une alliance contre les arabes. Avant de brandir le cimeterre, elle doit convaincre, faire adhérer et unir. Avec éloquence et fermeté, elle organise un regroupement des tribus en s’appuyant sur le soutien des Jarawa et des Banou Ifren. Après avoir rassemblé ses troupes, elle les galvanise et les prépare au combat.

Sa résistence avait marqué les arabes a jamais, ils ont cru qu’une femme ne pourrait jamais diriger des hommes encore moins une armée … ils en gardent encore une trace qui fait les femmes nord-africaines descendante de la « Kahena » des femmes indomptables.

 

Partagez cet article avec vos amis

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

deux × 5 =

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.