vendredi 8 septembre 2017
Accueil » Portraits » Nora Cheddad, styliste amazigh… ouvre sa première boutique à Créteil, en France
nora cheddad

Nora Cheddad, styliste amazigh… ouvre sa première boutique à Créteil, en France

0b00d4b18b9b414eca12b8b48bd3622f (1)

Tout y est. Les céramiques, les bijoux, l’huile d’argan et bien sûr les tenues aux tissus si typiques. Ce mercredi, à Créteil-Village, Nora Cheddad, styliste d’origine amazigh kabyle, à la tête depuis 20 ans de l’espace franco-amazigh ouvre la première boutique de mode berbère.

«Je veux faire ressusciter l’art vestimentaire berbère. Notre référence identitaire, c’est celle de l’amazigh, l’homme libre, et pas les clichés liés à l’idéologie religieuse moyen-orientale, présente la créatrice, cadre infirmier à l’origine. En ces temps difficiles, c’est justement le moment pour redonner du sens à l’histoire de ces peuples d’Algérie, du Maroc ou de Tunisie.»

 

Ce mercredi, pour le lancement, les clients seront chouchoutés : thé berbère avec mini défilé pour présenter les tenues de prêt à porter ou de cérémonie. Pas une robe, une veste ou un pantalon qu’elle n’ait supervisés, épaulé par le modéliste Jean-François de Massias. Sa griffe : la fouta, tissu rayé typique de couleur différente selon les régions qu’elle place sur le liseré d’un jean, sur la ceinture d’un manteau, le revers d’une chemise…

En temps de crise, un pari risqué ? «Les berbères en France sont 2 millions, cela représente un marché, juge Nora Cheddad. Or, peu de choses existent.» En janvier, elle avait organisé son premier défilé. Grand succès. Et avant même d’avoir ouvert «Nora Cheddad Créations», le carnet de commandes commence déjà à se garnir.

Partagez cet article avec vos amis

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

1 × trois =

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.