vendredi 8 septembre 2017
Accueil » Actualités » Omar Louzi, élu Président du Comité Marocain de Soutien au GPK
louz-100

Omar Louzi, élu Président du Comité Marocain de Soutien au GPK

Hier 26 Janvier, Omar Louzi a été élu Président du Comité Marocain de Soutien au Gouvernement Provisoire Kabyle. Omar Louzi est un Militant Amazigh marocain, très connu pour ses positions en vaveur de la Culture Amazigh. Il a été Membre fondateur du Congrès Mondial Amazigh (Canal Historique), président de plusieurs Associations Amazighs,  Ancien Membre du Groupe de Travail des Nations Unies sur les Droits des Peuples Autochtones à Genève et à New York …Sans oublier son rôle en tant que Président du Comité Marocain de Soutien à Barack Obama, lors de sa première candidature .

louz-100

« J’ai l’honneur de vous annoncer que je viens d’être élu Président du Comité Marocain de Soutien au Gouvernement Provisoire Kabyle (GPK) (en kabyle : Anavaḍ Aqvayli Uεḍil) … Lors d’une assemblée générale qui vient de se terminer … Ici à Marrakech …

Encore, une enorme responsabilité et un grand défis … Mais avec votre soutien ..je vais le relever pleinement … Avec la ferveur d’un moine tibétain … Dans le calme et la sérénité.. » a déclaré Omar Louzi

« Notre mission est de soutenir le GPK, par tous les moyens légaux, pour permettre à nos frères et sœurs amazighs de Kabylie de se libérer et de trouver le chemin de l’indépendance en exerçant leur droit légitime à l’autodétermination consacré par la charte international des Nations Unies et cela dans le cadre de la future Tamazgha « États Unies d’Afrique du Nord »…

Je rappelle que le GPK .. est un gouvernement provisoire autoproclamé formé à Paris par le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie et visant à promouvoir l’autodétermination de la région kabyle vis-à-vis de l’État algérien. » ajouta-t-il

« Je sais que le GPK, ne fait pas l’unanimité chez les kabyles, mais, moi, en acceptant cette honorable mission, je m’engage avec les visionnaires … Ceux qui ont le courage de travailler sur le long terme …

Il y aura une minorité de kabyles qui seront étonné de ma position, mais l’engagement, c’est de savoir choisir son camp à un moment donné … Ce moment est venu et donc, je mettrai toutes mes forces pour continuer à combattre les pouvoirs panarabistes racistes en Afrique du Nord … » précisa-t-il

 

Partagez cet article avec vos amis

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

deux × trois =

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.