• samedi 5 janvier 2019
Accueil » Portraits » Yassmina Baddou… une Berbère au service du panarabisme

Yassmina Baddou… une Berbère au service du panarabisme

yasmina 600

En répondant à une question lors d’une émission radio, concernant l’idéologie panarabiste du Parti de l’Istiqlal, dont elle est membre, Yasmina Baddou, a déclaré qu’elle est berbère originaire des Ait Hdidou et que son nom de famille viendrait du Mont Baddou, dans le haut Atlas oriental,d’ou elle est issue sa famille.

Née le à Meknès,  Yasmina est une avocate et femme politique marocaine. Elle a été ministre de la Santé de 2007 à 2012 dans le gouvernement El Fassi. Présidente de l’arrondissement casablancais de Anfa, elle n’est pas réélue lors des élections communales de 2015.

Yasmina Baddou est la fille de Abderrahmane Baddou, membre du comité exécutif du Parti Istiqlal, ex-ambassadeur et ancien secrétaire d’Etat aux Affaires Étrangères du temps où M’hamed Boucetta était ministre.

Elle a obtenu son baccalauréat au lycée Mongrand à Marseille, Yasmina Baddou a poursuivi ses études de droit à l’université Mohamed V de Rabat d’où elle a obtenu une maîtrise en droit privé.

En 1990, Yasmina Baddou obtient le certificat d’aptitude à l’exercice de la Profession d’avocat. La nouvelle secrétaire d’État chargée de la famille, de la solidarité et de l’action sociale a occupé plusieurs fonctions dont celle d’avocate agréée près la Cour Suprême, conseillère juridique du Wali de la région du grand Casablanca et directeur adjoint au département juridique à la Banque Commerciale du Maroc.

Sous le gouvernement Driss Jettou, elle est nommée Secrétaire d’État auprès du Ministre du Développement Social, de la Famille et de la Solidarité, chargée de la Famille, de l’Enfance et des Personnes Handicapées.

Le , elle est nommée Ministre de la Santé dans le Gouvernement Abbas El Fassi.

Le , elle est élue aux élections communales dans la circonscription d’Anfa à Casablanca en arrivant en première position. Le , elle est réélue aux élections législatives dans la circonscription d’Anfa àCasablanca en arrivant en deuxième position.

Elle est mariée à Ali Fassi-Fihri et est mère de trois enfants.

Partagez cet article avec vos amis

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

13 − 9 =

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.