• vendredi 4 janvier 2019
Accueil » Histoire » Christoph Luxenberg: la version originale du Coran n’a jamais été en arabe

Christoph Luxenberg: la version originale du Coran n’a jamais été en arabe

Berlin (Amazigh 24)- Les panarabistes qui sacralisent la langue arabe et veulent arabiser la planète ont inventé une histoire à dormir debout: Allah est un arabe, il parle arabe et la langue officielle du paradis serait la langue arabe.

Cette invention saoudienne ne tient pas debout devant la science. Plusieurs archéologues et linguistes spécialistes des langues et dialectes du moyen orient confirment le contraire. En effet, le linguiste allemand Christoph Luxenberg  a démontré que le Coran, écrit par Zaid, le scripte du prophète Mohamed était écrit en grande partie en araméen, langue de jésus et c’est Othman Bnou Affan qui, 20 ans, après la mort du Prophète qui a arabisé le livre sacré des musulmans.

« La version originale trouvée dans les manuscrits de Uthman du Coran, appelée le rasm (i.e. l’orthographe canonique), ne contient aucun signe diacritique, ces points utilisés en arabe classique afin de désambigüer les consonnes et marquer les voyelles. Les points diacritiques ont commencé à apparaître en arabe au tournant du viiie siècle sur l’ordre de Al-Hajjaj ben Yousef, gouverneur de l’Irak (694-714). » confirme Christoph Luxenberg
Luxenberg remarque que le Coran présente souvent une langue très ambiguë et même parfois inexplicable. Il affirme que même des savants musulmans trouvent que certains passages sont difficiles à saisir et ont rédigé de nombreux commentaires dans le but d’expliquer ces passages difficiles. Néanmoins, le présupposé était de toujours maintenir l’idée que chaque passage difficile était à la fois vrai et plein de sens et qu’il pouvait être déchiffré avec les instruments traditionnels de la science islamique.
Luxenberg reproche au monde académique occidental travaillant sur le Coran, d’avoir une approche timide et servile du texte, trop souvent adossée à des travaux de musulmans plus exégètes qu’objectifs et de ce fait, souvent biaisée.

Luxenberg affirme que les savants devraient recommencer leurs études à nouveaux frais, en ignorant les vieux commentaires islamiques et en utilisant seulement des méthodes linguistiques et historiques récentes. Autrement dit, sa méthode consiste à expliquer les passages obscurs du Coran sans faire confiance aux commentateurs, grammairiens et lexicographes. Son argument est que Mahomet prêchait des concepts qui étaient nouveaux pour ses auditeurs arabes ; ces concepts, Mahomet les aurait lui-même trouvés au cours de conversations avec des juifs  et chrétiens du moyen orient. Ainsi, si un mot (ou une phrase) du Coran semble inintelligible en arabe, ou ne saurait avoir de sens qu’après des conjectures tirées par les cheveux, ce mot (ou cette phrase) pourrait faire sens – dit Luxenberg – en regardant du côté de l’araméen,  du syriaque, du kurde .. et d’amazigh .
Le commentaire islamique traditionnel se limite généralement à une lexicologie ; Luxenberg propose d’étendre cette recherche à d’autres langues, qui peuvent être consultées.

Ha N Ba

Partagez cet article avec vos amis

3 plusieurs commentaires

  1. هناك نصوص قرآنية عديدة تؤكد أن القرآن بلسان عربي مبين، منها:
    ــــــــــــــــــــــــــــ
    [سورة يوسف 12: 2] « إنا أنزلناه قرآنا عربيا لعلكم تعقلون »
    [سورة طه 20: 113] « وكذلك أنزلناه قرآنا عربيا .. »
    [سورة الزمر 39: 28] « قرآنا عربيا غير ذي عوج لعلهم يتقون »
    [سورة فصلت 41: 3] « كتاب فصلت آياته، قرآنا عربيا لقوم يعلمون »
    [سورة الشورى 42: 7] « وكذلك أوحينا إليك قرآنا عربيا لتنذر أم القرى ومن حولها .. »
    [سورة الزخرف 43: 3] « إنا جعلناه قرآنا عربيا لعلكم تعقلون »
    [سورة الأحقاف 46: 12] « وهذا كتاب مصدق [لكتاب موسى] لسانا عربيا لينذر الذين ظلموا .. »
    [سورة الشعراء 26: 193و195] « نزل به الروح الأمين .. بلسان عربي مبين »
    (9) (سورة النحل 16: 103) « وَهَذَا لِسَانٌ عَرَبِيٌّ مُبِينٌ »

  2. enfin un qui dis vrais sachant bien que le coran c’etais jesus qui a fais la traduction de l’évangile et la thora dans le coran hélas les satanique impérialistes bien-sur ceux qui ont crée benladen et daesh , hitler ce sont les memes qui ont crée le faux prophete mohamed pour faire la désinformation de prophète jésus .
    sinon si jésus étais descendu sur les peuples (appelées musulmans en 2016) je pense pas qu’il aura un arabe qui se fera explosé

  3. Au Liban le clergé maronite utilise depuis toujours le Karchouni qui est de la langue arabe écrite en alphabet syriaque. La thèse de Luxenberg est beaucoup plus sérieuse qu’on se l’imagine. Elle est a l’origine de tout un courant qui grandit de jour en jour dans le monde musulman. Le printemps arabe n’a été qu’un début de ce malaise qui envahie les pays arabes et probablement ce n’est qu’un début car il est criminel de laisser des millions d’êtres humains sous le joug de lois aussi cruelles mais très utiles pour les échanges internationaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

dix-sept − quinze =

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.